Interviews

créer une société de jeux vidéo vient de notre complicité …

Vahissa 22 ans étudiante  troisième année en école de commerce 

Pourquoi vous avez choisi le commerce ?

Avant de rentrer en école de commerce je souhaitais travailler dans le monde du jeu vidéo. L’école de commerce me permet aussi de voyager a travers le monde selon les stages/semestres à l’étranger. J’ai découvert plusieurs cultures différentes après tous ces voyages dans les autres pays depuis que je suis en école de commerce, du coup je suis un peu perdue  sur ce que je vais faire. Mais le monde du jeu vidéo m’attire toujours.

Les filles aussi joue aux  jeux vidéo : Fifa, etc ?

Oui

Je pensais c’était jus

te destiné aux garçon?

Non, c’est des idées reçues, il n’y a pas que les garçons qui jouent aux jeux vidéo.

Quels sont vos objectifs à court terme ?

Visitez le plus de pays possible, découvrir leurs cultures et avoir un bagage assez solide pour savoir ce que je veux vraiment faire plus tard.

Et sur le long terme travailler dans diverses compagnies et les grandes entreprises pour pouvoir construire mon projet.

D’ou vous es venu cette passion pour le jeu vidéo ?

J’ai un grand frère, lorsque j’étais petite tout ce qu’il faisais, je le  faisais, il aimait le foot je fais du foot, il aimait les jeux vidéo je jouais aux jeux vidéo avec lui et de la nous avons développé une complicité, l’envie de créer une société de jeux vidéo vient de notre complicité.

Vous voulez faire le tour du monde, est-ce vraiment pour la découverte des autres cultures autour du monde ou plutôt pour vous retrouver ?

C’est plus pour le business, et la cultures, que pour me retrouver moi .

Je suis tombée dans ma culture dès petite, je n’ai pas attendu l’école pour qu’ils viennent me  parler du Commerce triangulaires.

Mes parents avaient déjà fait leur part du travail, sur ma culture et d’ou je viens, c’est plutôt moins pour me trouver et plutôt avec la culture des autres pays pourquoi pas faire un business qui convienne à tout le monde.

Parmi tous les pays ou vous avez voyagé, lequel est le plus proche de votre personnalité ?

Forcément c’est mon île, la Gwadeloupe! Sinon j’ai beaucoup aimé le Danemark l’accueil et la culturel n’y a pas de cloison sociale, tout le monde est assez ouvert. Ce qui m’a choquée là-bas en revanche, c’est qu’ils ne connaissaient pas le mot laïcité. Pour eux, ce n’est pas une notion utile. si une personne a envie de porter le voile, elle le porte et ils ne font pas toute une histoire pour rien comme ici.

Le pays qui me correspond le plus, c’est mon ile, et le pays ou je me suis sentie le plus à l’aise et ou j’ai vraiment aimé la manières de vivres c’est le Danemark.

Votre coupe afro, c’est une revendication ?

Non c’est pas une revendication, j’aime mes  cheveux, et je me sens plus femme et sens bien avec mon afro.

Estes-vous militante ? 

Non, je ne suis  pas militante, mais je suis actuellement en train de faire des recherches sur l’histoire de l’homme noire. Apparemment il y’a beaucoup de personnes qui ne connaissent pas leur histoire, beaucoup de noirs. Ce n’est pas de leur faute, c’est à cause du système qui est mis en place. A part nous expliquer quand on a été déportes de continent en continent, on ne nous explique rien de notre histoire. Ce qui m’a plus touchée, c’est quand le film de Black Panther est sorti; j’ai attendu les commentaires avant d’aller voir . Les commentaire, c’était qu’enfin, on apprenait notre histoires.

je ne suis dit peut-être qu’il y a quelque chose de révélateur dans ce film.

Quand j’ai vu, la seule chose qui est choquée, c’est que le film est composé a 100 % d’acteurs noirs, mais tu  n’apprends pas  ton histoire. C’est un film de héro banal, quand j’ai vu ça je me suis me dit, que certains noire feraient mieux d’apprendre leur histoire… Peut-être que sur ce sujet je pourrais militer. Sinon je me revendique pas militante.

Vous sentez vous libre ?

Non, parce que sinon j’aurai fait autre chose que ce que je fais actuellement.

Je suis le train opposé a celui de la société, je ne suis pas libre mais j’aspire à le devenir.

Que pensez-vous de tous c’est réseaux sociaux ?

Internet est à double tranchant, il faut faire attention: ça peut être piégé ou une source de découverte, ça fait partie de notre époque. Si on l’utilise à bon escient, Il y a pas de raison que ce soit négatif.

 

Quelle est l’importance de la musique dans votre vie?

Majeur, la musique m’accompagne depuis que je suis petite.

Quelle est la première fois que vous a marqué ?

Mon premier concert: j’étais  allée voir Rihanna j’avais 14 ans. Jusqu’au derniers  moment je pensais que j’allais pas la voir parce que les places étaient assez chères  mais au final ma mère m’appelée au téléphone pour me dire q’elle était devant Bercy et quelle avait deux places.

Quel ressenti as tu eu la première fois que tu as habiter seul ?

Au début j’ai trouvé ça horrible, il y a un peu ce sentiment d’abandon, et puis après au fur et à mesure j’ai pris mes petites habitudes, finalement je me suis dit que ce n’était pas si terrible.

C’est quoi le secret de la longévité du couple pour vous ?

Si quelqu’un avait la réponse a cette questions je pense qu’il y aurait moins de déboires  dans le monde… Je n’ai pas de réponse à cette questions .

Quel est l’homme ou la femme qu’ils vous a le plus influencer ?

La femme qui m’a plus influencée c’est Angelina jolie  et et l’homme c’est Denzel Washington

Les deux ont personnalité assez discrète et pourtant chacun de leurs films sont assez poignant.

Qui est Vahissa aujourd’hui ?

C’est une femme de 22 ans, qui se sert de sa vingtaine pour faire des erreurs et pouvoirs recommencer, j’essaie de profiter comme il ce doit de mes 20 ans . Je suis encore à la recherche de moi même, je ne connais que 75% de ma personnalité. J’ai encore 25% à découvrir  .

Comment vous vous voyer d’ici 10 ans ?

Je ne sais pas dans quel pays j’habiterai, mais je ne me vois pas habiter en France, j’espère dirigé mon entreprise, et garder le même cercle d’amis et même cercle de familial que j’ai aujourd’hui c’est grâce à eux que je suis ce que je suis .En revanche j’espère que ma carrière professionnelle  va bouger.

 

 

 

Categories
Interviews

Leave a Reply